• Facebook Social Icône
  • Icône social Instagram

2018 par Sophie Le Gall

so.legall@free.fr

Stop à la déprime et à la rumination mentale !

30.04.2018

 

 

Le printemps et le soleil sont pourtant enfin arrivés dans nos vies, le "cui cui" des p'tis oiseaux n'empêche pas  beaucoup d'entre vous de se sentir déprimés, mélancoliques et assaillis par des pensées "dévorantes".

Vous aussi vous sentez totalement vidés, épuisés car ces pensées tournent en boucle dans votre tête en permanence ?

Cet article est pour vous !

 

Je suis certaine que beaucoup d'entre vous se retrouveront dans l'image ci-contre que j'adore.....  C'est tellement ça hein ?

D'autant que bien évidemment, ces pensées ne sont jamais positives !

 

Et c'est bien là le point de départ, le premier constat, celui qui doit  vous alerter... Je m'explique :

 

Il est anormal de penser noir tout le temps ! c'est le moment de vous dire "là tu déconnes Thérèse " et de vous reprendre, de vous auto-corriger.

Il est utile de vous rappeler que vous avez environ 60000 pensées par jour, 90 % de ces pensées sont les mêmes que la veille et 80 % d'entre elles sont négatives, nourries par des peurs et par votre égo. Vous voyez donc de suite ce qui reste pour des pensées positives et constructives?

 

 

Ne croyez surtout pas que c'est une fatalité de penser comme ça et qu'il n'y a rien à y faire ! même si votre mental tentera de vous le faire croire. A cela peut se cumuler mesdames le chant de vos hormones en période ragnagna et une grosse pleine lune comme aujourd'hui et là c'est le pompon votre vie s'écroule et vous n'avez qu'une envie : vous larver et ne plus jamais vous décoller de votre lit !

 

Et bien NON ! STOP ! tout ça peut se transformer car il y a deux raisons principales à vos idées noires et tout le mal-être qui les accompagnent :  vous n'êtes pas ancré et vous croyez vos pensées. "Quoi ? qu'est ce que tu racontes Sophie ?"...... Je vous explique......

 

 

Avant de vous apprendre à vous ancrer et à vous expliquer simplement en quoi ça consiste et surtout en quoi c'est nécessaire, laissez moi vous  montrer les symptômes du manque d'ancrage et je pense que ça va vous parler !

 

- vous êtes perdu dans vos pensées

- vous ressassez le passé ou vous êtes noyé dans un futur flou et forcément négatif

- vous n'avez envie de rien car vous vous dites "à quoi bon :"

- vous vous sentez mauvais, minable, incapable, moche, trop comme ça et pas assez comme ça.... 

- vous mettez les autres bien au dessus de vous

- vous courrez partout, débordé, surmené

- vous êtes fatigué voire épuisé

- vous ruminez jour comme nuit

- vous n'êtes ni serein ni confiant

 

et à l'extrême vous pleurez en bavant dans votre oreiller "j'veux mourrirrrrrrrrrrrrrrrrrr"

 

Voilà le tableau !

 

Alors il vous faut vous ancrer. C'est une technique pour tous ceux qui pensent trop, il s'agit de délaisser un peu son esprit pour retrouver ses sens. C'est reprendre contact avec son corps, l'habiter mieux et en prendre soin. 

N'oubliez pas : moins on est ancré, moins on est heureux , ça devrait être enseigné à la maternelle !!!!!!

L'ancrage vous fait vivre dans le présent. Ici et maintenant. Il relance la circulation des énergies telluriques dans le corps et donc permet une meilleure élimination des énergies négatives et stagnantes qui vous ruinent le moral.

 

"T'es bien gentille Sophie mais comment on s'ancre ? On entend ça partout mais personne ne nous explique comment on s'y prend ! c'est quoi au juste ??"

 

S'ancrer, c'est se relier à la terre et à la nature. C'est se rappeler qu'on est sur terre et pas dans les nuages et l'imaginaire même si rêver est important on ne peut pas vivre sa vie avec le corps d'un côté et la tête ailleurs.

L'homme se sent souvent supérieur à son environnement et à la nature et pourtant !!! on ne peut faire sans elle. Votre corps est naturellement relié aux énergies célestes et aux énergies terrestres. Ainsi, votre corps se nourrit de ces divines énergies, reçoit sans même que vous en ayez conscience des rayons solaires, lunaires et des énergies dégagées par le coeur central de la terre. On ne peut pas vivre sans être alimenté par ces énergies !

Parfois, on se coupe de notre besoin naturel et essentiel et on se sent mal alors qu'il suffit de renouer avec ces énergies qui nous entourent. 

"c'est si simple que ça ? " oui ! c'est aussi simple que manger un morceau quand vous avez faim ! Votre corps a autant besoin de nourriture énergétique que physique.

 

Ainsi, il vous suffit de reprendre ce contact avec la nature dont vous êtes partie intégrante. Marchez pieds nus dans l'herbe, sur le sable, sur la terre aussi souvent que possible. Jardinez en travaillant la terre avec vos mains, faites de grande balades en forêt, au bord de mer...

Porter certains cristaux sur vous peut vous aider aussi, (dans un prochain article je vous expliquerai en quoi les pierres sont géniales pour soulager les petits maux du quotidien).Ainsi, je vous conseille de porter de la tourmaline noire, de l'onyx ou de l'obsidienne noire qui sont toutes des pierres aidant à l'ancrage, qui vous aident à vous reconnecter aux énergies de la terre.

Il vous faut faire des activités qui prennent soin de votre corps : yoga, taï chi, qi qong, danse ou toute activité à votre goût et qui vous donne du plaisir. Pourquoi ? parce-que votre corps est le véhicule de votre âme et que c'est par lui que passe les énergies. Il faut donc en prendre soin. Vous êtes un tout : un corps et un esprit , l'un ne va pas sans l'autre. Un proverbe dit "soit bien dans ton corps car c'est le seul endroit où tu es obligé de vivre toute ta vie".

 

Et puis un bon moyen est aussi la méditation, allez lire mon article sur le sujet si vous n'avez jamais fait !

 

Sans savoir jamais médité, vous pouvez toutefois faire cet exercice  de l'arbre : 

Attention , ne sous-estimez pas la puissance de cet exercice qui pourrait vous faire tourner quelque peu la tête !

 

Isolez vous, afin de ne pas être dérangé. vous pouvez faire cet exercice à l'intérieur mais il est excellent à l'extérieur en pleine nature. 

Faites de grandes respirations pour trouver un certain calme.

Debout, les jambes très légèrement écartées, fermez les yeux et imaginez que vous êtes un arbre ! oui oui ! je sais c'est nouveau pour vous mais ne jugez pas et essayez ! 

Vous vous imaginez donc être un arbre. Visualisez des racines qui sortent de vos pieds et qui traversent la terre, n'ayez pas de barrières à cela dans votre tête  ! il s'agit d'énergies, elles traversent donc aisément les semelles de vos chaussures !!

Imaginez donc ces racines s'enfonçant profondément dans le sol comme le font les racines des arbres, elles assurent votre maintien, votre puissance dans le sol. Elles descendent dans la terre très profondément et permettent à l'arbre de ne pas faiblir devant la plus grosse tempête. A l'image de l'arbre devant la tempête, vous serez ballotté à la moindre émotion ravageuse si vous n'êtes pas "attachés" solidement dans le sol. 

Continuez de visualiser ces racines qui arrivent jusqu'au centre de la terre, imaginez le magma rouge qui se trouve au coeur de la terre et l'énergie  rouge qui en émane. Visualisez ce rouge, cette énergie remonte le long de vos racines, traverse vos pieds, remonte le long de vos jambes doucement pour aller se loger tranquillement au niveau de votre coeur.

Ensuite, vous allez visualiser le haut de l'arbre et ses branches qui pointent vers le ciel ; vous allez imaginer que des branches sortent de votre tête et prolongent vos bras, elles s'étendent jusqu'au ciel , elles montent, elles montent jusqu'à l'espace et y puisent une énergie bleue claire très lumineuse. Cette énergie va pénétrer à son tour votre tête, votre cou, vos épaules, votre torse pour se lover elle aussi au niveau de votre coeur.

Et voilà, vous êtes ancré, solide et centré par les énergies célestes et terrestres.

Cela, vous devez le faire très régulièrement et surtout dès que vous vous sentez fragile et dominé par vos émotions.

 

Le deuxième point essentiel pour ne pas se laisser dominer par son mental est comme je vous le disait précédemment, de ne pas croire vos pensées. 

Alors là oui je sais c'est pas tous les jours que vous entendez ça et c'est fort dommage ! 

 

Il faut que vous vous disiez que vos pensées ne vous appartiennent pas, elles ne sont que de passage dans votre tête et vous ne devez pas vous y attacher. Vous n'êtes pas vos pensées, et ça aussi ça devrait être enseigné à la maternelle ! 

Lorsque vous vous dites que vous êtes nul, que vous n'y arriverez jamais ou toute autre pensée négative, dites vous dans votre tête : "ma pensée est celle là mais je n'y crois pas, je ne suis pas ça !"

Les pensées sont issues de notre égo, elles sont souvent alimentées par des peurs, des blessures de l'enfance aussi et bien souvent si vous prenez un peu de recul dans un moment de calme vous vous apercevrez que ces pensées ne sont pas fondées, voire totalement fausses.

 

Alors posez-vous cette question : 

Suis-je certain ou certaine que cette pensée est la vérité vrai ??

Si je n'avais pas cette pensée me concernant ou concernant cette situation qui m'inquiète, comment me sentirais-je ?

Ca paraît simple mais penser à ces questions lorsque vous avez ce genre de pensées permet de leur enlever du poids, du dramatique et donc de ne pas s'y attacher.

 

Bien évidemment, si votre état est tel que vous avez envie de commettre un acte grave ou que vous ne pouvez plus aller sortir de chez vous, il vous faut consulter un médecin.

 

Si vous souhaitez travailler en profondeur sur vous, aider un proche ou juste en connaître plus sur vos pensées et leur impact , je vous conseille de lire Katie Byron.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload